Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24/03/2012

Antarctique – Le lac Vostok, un univers sous la glace (1)

 Au pôle Sud de la Terre, se situe l'immense continent gelé de l'Antarctique. Sous la glace, sont cachés des vallées, des montagnes... et même des lacs ! Le plus grand d'entre eux, le lac Vostok (qui veut dire « orient » en russe), pourrait accueillir des formes de vie vieilles de plus de 10 000 ans...

 Les antarctique,lac,vostok,glace,pôle,sud,continent,carotte,russesRusses aiment le froid, c'est bien connu. En 1957, ils ont installé une base, nommée Vostok, sur le continent antarctique. Dans les années 70, ont débuté les recherches sur l'évolution du climat de la Terre – on commençait seulement à parler sérieusement de réchauffement. Il était donc intéressant de creuser la glace, pour en extraire ce que les chercheurs appellent des carottes – de longs tuyaux de glace (photo) – qui contiennent les archives de la Terre. En effet, plus on creuse profond, plus on remonte le temps.

 La carotte de plus de 3,5 km de long obtenue – en 40 ans – par les Russes nous renseigne en effet sur le climat de notre planète depuis plus de 400 000 ans : la glace renferme des bulles de gaz et des morceaux de cailloux, qui datent de cette époque lointaine. Les scientifiques peuvent les analyser, pour connaître la composition de l'atmosphère – en gaz carbonique, par exemple – ou celle des poussières.

 Oui, mais... Tout en creusant, les Russes se sont rendus compte soudain antarctique,lac,vostok,glace,pôle,sud,continent,carotte,russesqu'il existait quelque chose sous les 3 800 m de glace. Les recherches géologiques révélaient l'existence d'une énorme poche d'eau au contact entre la glace et le rocher. Et pas n'importe laquelle ! Une superficie de 14 000 km2 (plus de la moitié du Languedoc-Roussillon), une profondeur comprise entre 900 et 1 100 m, un volume de 5 400 km3.

Ils l'ont donc appelée lac Vostok (photo NASA-GSFC).

 De l'eau sous la glace

 Un lac d'eau douce sous la glace ? Comment est-ce possible ? Question bien légitime, quand on croit savoir que tout ce que touche la glace... gèle. Car c'est faux dans certaines circonstances. L'énorme couche glacée n'est pas fixe. Elle coule vers les bords du continent, à une vitesse de quelques dizaines de centimètres par an. En partant du pôle Sud, il lui faut environ 500 000 ans pour atteindre l'océan. C'est donc très lent.

 antarctique,lac,vostok,glace,pôle,sud,continent,carotte,russesMalgré tout, le frottement de la glace sur le rocher crée de la chaleur – comme lorsque vous frottez vos mains l'une contre l'autre pour les réchauffer –, en même temps que la chaleur issue des profondeurs de la Terre remonte vers la surface. De l'eau est produite. Il suffit que cette eau rencontre une vallée pour la remplir. C'est ainsi que semblent s'être formés le lac Vostok et les 140 lacs (connus jusqu'à présent) sous-glaciaires (bloc-diagramme : Nicolle Rager-Fuller, NSF).

 Petit problème de mathématiques : sachant que le continent antarctique s'est formé il y a 250 millions d'années et que la couche de glace a commencé à s'épaissir il y a 30 millions d'années, calculer l'âge de Vostok. Les scientifiques ont cru d'abord que le lac pesait bien au moins un million d'années. Mais des études récentes ont montré que les lacs sous-glaciaires étaient interconnectés et que l'eau passait de l'un à l'autre au fil du temps. Conclusion : l'eau n'est pas âgée de plus de 13 000 ans, donc contemporaine des premières cultures agricoles au Moyen-Orient.

 

Mais la question qui suit est infiniment plus passionnante : qu'y a-t-il dans cette eau ?