Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10/04/2011

La fin du système solaire

 Le Soleil et ses planètes se sont formés il y a 4,55 milliards d'années. C'était donc il y a très très très longtemps. La Vie est apparue sur Terre il y a 3,72 milliards d'années et les plus anciens hommes sont apparus il y a 7 millions d'années.

 

Junior, sciences, astronomie, système, solaire, Soleil, Terre, planètes

D'abord, il faut savoir comment le Soleil fonctionne. C'est une sorte de gigantesque réacteur nucléaire ; mais au lieu de brûler de l'uranium, il brûle de l'hydrogène. Et il n'y a pas de cocotte-minute autour... L'hydrogène est un gaz, le plus simple qui existe dans l'Univers, et il fait briller toutes les étoiles du ciel.

A la surface du Soleil, la température est au moins de 6 000 degrés. Mais au centre du Soleil, la température est de 15 millions de degrés. Le Soleil est donc gigantesque, puisqu'il brûle depuis tant de temps et que la fin de sa vie aura lieu dans 5 milliards d'années environ.

 

 

 

Junior, sciences, astronomie, système, solaire, Soleil, Terre, planètes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Junior, sciences, astronomie, système, solaire, Soleil, Terre, planètes

  Jupiter_Soleil.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 Junior, sciences, astronomie, système, solaire, Soleil, Terre, planètes

Dans un milliard d'années – donc dans très très longtemps –, le Soleil aura épuisé une grande partie de son hydrogène et commencera à brûler un autre gaz, l'hélium. Il va alors commencer à briller bien plus que maintenant, puis à gonfler et à passer de la couleur jaune à la couleur rouge. On l'appellera alors une étoile géante rouge.

Aujourd'hui, la taille du Soleil est 110 fois plus grande que celle de la Terre. Dans un milliard d'années, il deviendra au moins 200 à 300 fois plus grande que notre planète.

Cette augmentation de température sera ressentie tout de suite sur Mercure, Vénus, la Terre, la Lune, Mars, Jupiter et toutes les planètes du système solaire. D'abord, Mercure sera avalée par le Soleil, puis Vénus.

Sur Terre, les océans commenceront à bouillir, comme dans une immense casserole sur le feu, son atmosphère s'évaporera et toute vie disparaîtra. Sa surface ressemblera à celle de la Lune, toute cabossée et toute brûlée. La Lune sera détruite par la chaleur.

Un peu plus loin, Mars sera aussi privée d'atmosphère par la chaleur et sa surface grillée, comme une entrecôte sur un grill. La glace qui se trouve dans le sol fondra, puis s'évaporera.

 

Plus loin encore, Jupiter perdra la majeure partie de ses nuages colorés. Il ne restera plus que son noyau, que l'on pense être fait d'un immense... diamant ! Ses satellites principaux – Io, Europe, Ganymède, Callisto – verront leur surface gelée fondre en eau, avant de s'évaporer comme sur la Terre.

 

 

 

Saturne verra ses anneaux fondre comme neige au Soleil. En effet, ils sont constitués surtout de glace. Ses satellites, dont Titan, le plus grand, seront aussi fondus par la chaleur.

Uranus et Neptune perdront aussi leur atmosphère, alors que la glace de la surface de Pluton fondra et formera une atmosphère autour d'elle.

Mais ce ne sera pas fini pour autant !

 

 V838Monocerotis.jpg

 Junior, sciences, astronomie, système, solaire, Soleil, Terre, planètes

Deux milliards d'années après que les planètes aient disparu, le Soleil sera encore en vie. Il expulsera alors une partie de ses gaz dans toutes les directions, vers la Galaxie.

 

 

 

 

 

 

Et on le verra de loin comme un énorme oignon qui perdra ses couches extérieures. Il brûlera encore très très lentement, durant une dizaine de milliards d'années, avant de s'éteindre tout doucement.

 

Alors, tu dois te demander ce qui arrivera à la vie sur Terre quand le Soleil fera bouillir les océans terrestres.

Comme les hommes savent que la Terre disparaîtra à cause du Soleil, mais dans très très longtemps, ils parviendront d'ici là à construire de gigantesques vaisseaux spatiaux, pour embarquer avec eux des plantes et des animaux. Alors, ils partiront vers les étoiles pour chercher d'autres Terres. Les astronomes ont déjà repéré des dizaines de planètes de la taille de la Terre autour d'étoiles proches. Il s'agit maintenant pour eux de savoir si elles sont habitables.

Mais ça, c'est une autre histoire...

31/03/2011

Le réacteur nucléaire de Fukushima expliqué aux enfants

 Un réacteur nucléaire peut être comparé à une cocotte-minute, mais très grande.

A l'intérieur de la cocotte en acier, on dispose à la verticale des barres en métal, remplies d'uranium (en orange foncé sur le dessin). C'est un métal naturel, qui a la propriété de fournir beaucoup de chaleur – ça, c'est très bien –, mais aussi beaucoup de radiations – ça, c'est très dangereux. Absorber énormément de radiations peut rendre très malade ou même faire mourir. C'est pourquoi on construit une énorme cocotte-minute autour, avec un bâtiment en béton très épais encore autour (du moins en France), pour empêcher les radiations de sortir vers l'extérieur.

 

Japon, Fukushima, nucléaire, réacteur, centrale, enfants, adolescents


   La chaleur produite par le réacteur est évacuée par un circuit d'eau dit circuit primaire (en orange foncé aussi sur le dessin), qui fait bouillir de l'eau dans un autre circuit, dit circuit secondaire (en bleu sur le dessin). Cette eau bout et se transforme en vapeur, qui va faire tourner de grosses toupies appelées turbines. Ce sont elles qui produisent l'électricité qui alimente le réfrigérateur, la télévision, ton ordinateur... Le reste de la chaleur est évacué vers des cheminées géantes par un troisième circuit d'eau (en bleu vert sur le dessin).

A Fukushima, le problème est que le circuit orange a été cassé par le tsunami. Donc le réacteur n'est plus refroidi normalement et comme il continue à produire de la chaleur, les barres d'uranium ont commencé à fondre. C'est pourquoi les pompiers et les soldats projettent des tonnes d'eau sur les quatre réacteurs, pour les empêcher de fondre encore plus. C'est pourquoi aussi les techniciens essaient de faire fonctionner à nouveau les pompes d'eau normales des réacteurs, pour arriver à les contrôler.

Comme il y a des trous dans la cocotte-minute, à cause des explosions qui ont détruit le bâtiment en métal autour, du gaz radioactif – qui transporte des radiations – s'échappe dans l'atmosphère. Il est poussé par le vent vers l'océan Pacifique et il va faire ainsi le tour de la Terre. Heureusement, nous sommes très loin du Japon et le vent aura dispersé les particules radioactives : elles ne sont plus assez nombreuses pour nous faire du mal.

Les réacteurs nucléaires sont donc à la fois très utiles et très dangereux.

Japon, Fukushima, nucléaire, réacteur, centrale, enfants, adolescents

 

Japon, Fukushima, nucléaire, réacteur, centrale, enfants, adolescents

Ils produisent énormément d'électricité. Ils équipent aussi des brise-glaces dans l'océan du pôle Nord (à gauche) et des sondes spatiales comme Voyager-2, qui volent vers les étoiles (à droite).

Japon, Fukushima, nucléaire, réacteur, centrale, enfants, adolescentsMais lorsqu'ils ne fonctionnent pas bien ou lorsque les techniciens ne font pas bien leur travail ou lorsqu'il y a une catastrophe naturelle (séisme, tsunami, inondation), ils peuvent aussi être extrêmement dangereux pour les gens. Comme à Tchernobyl, en Russie, en 1986 (à gauche). Ou comme à Fukushima, au Japon.