Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31/03/2011

Le réacteur nucléaire de Fukushima expliqué aux enfants

 Un réacteur nucléaire peut être comparé à une cocotte-minute, mais très grande.

A l'intérieur de la cocotte en acier, on dispose à la verticale des barres en métal, remplies d'uranium (en orange foncé sur le dessin). C'est un métal naturel, qui a la propriété de fournir beaucoup de chaleur – ça, c'est très bien –, mais aussi beaucoup de radiations – ça, c'est très dangereux. Absorber énormément de radiations peut rendre très malade ou même faire mourir. C'est pourquoi on construit une énorme cocotte-minute autour, avec un bâtiment en béton très épais encore autour (du moins en France), pour empêcher les radiations de sortir vers l'extérieur.

 

Japon, Fukushima, nucléaire, réacteur, centrale, enfants, adolescents


   La chaleur produite par le réacteur est évacuée par un circuit d'eau dit circuit primaire (en orange foncé aussi sur le dessin), qui fait bouillir de l'eau dans un autre circuit, dit circuit secondaire (en bleu sur le dessin). Cette eau bout et se transforme en vapeur, qui va faire tourner de grosses toupies appelées turbines. Ce sont elles qui produisent l'électricité qui alimente le réfrigérateur, la télévision, ton ordinateur... Le reste de la chaleur est évacué vers des cheminées géantes par un troisième circuit d'eau (en bleu vert sur le dessin).

A Fukushima, le problème est que le circuit orange a été cassé par le tsunami. Donc le réacteur n'est plus refroidi normalement et comme il continue à produire de la chaleur, les barres d'uranium ont commencé à fondre. C'est pourquoi les pompiers et les soldats projettent des tonnes d'eau sur les quatre réacteurs, pour les empêcher de fondre encore plus. C'est pourquoi aussi les techniciens essaient de faire fonctionner à nouveau les pompes d'eau normales des réacteurs, pour arriver à les contrôler.

Comme il y a des trous dans la cocotte-minute, à cause des explosions qui ont détruit le bâtiment en métal autour, du gaz radioactif – qui transporte des radiations – s'échappe dans l'atmosphère. Il est poussé par le vent vers l'océan Pacifique et il va faire ainsi le tour de la Terre. Heureusement, nous sommes très loin du Japon et le vent aura dispersé les particules radioactives : elles ne sont plus assez nombreuses pour nous faire du mal.

Les réacteurs nucléaires sont donc à la fois très utiles et très dangereux.

Japon, Fukushima, nucléaire, réacteur, centrale, enfants, adolescents

 

Japon, Fukushima, nucléaire, réacteur, centrale, enfants, adolescents

Ils produisent énormément d'électricité. Ils équipent aussi des brise-glaces dans l'océan du pôle Nord (à gauche) et des sondes spatiales comme Voyager-2, qui volent vers les étoiles (à droite).

Japon, Fukushima, nucléaire, réacteur, centrale, enfants, adolescentsMais lorsqu'ils ne fonctionnent pas bien ou lorsque les techniciens ne font pas bien leur travail ou lorsqu'il y a une catastrophe naturelle (séisme, tsunami, inondation), ils peuvent aussi être extrêmement dangereux pour les gens. Comme à Tchernobyl, en Russie, en 1986 (à gauche). Ou comme à Fukushima, au Japon.

Les commentaires sont fermés.